Source ID:; App Source:

ADQ: Taillon se lance dans la course

Gilles Taillon est le troisième aspirant à annoncer... (Photo: PC)

Agrandir

Gilles Taillon est le troisième aspirant à annoncer sa candidature à la direction de l'ADQ après le député de La Peltrie, Éric Caire, et l'ancien député de Lévis, Christian Lévesque.

Photo: PC

Martin Ouellet
La Presse Canadienne
Québec

L'ex-numéro deux de l'Action démocratique, Gilles Taillon, confirmera lundi qu'il se lance dans la course à la direction du parti.

M. Taillon rencontrera les journalistes à Québec, entouré de son équipe de campagne, pour faire part de sa décision.

Après quelques semaines de réflexion, l'ancien député de Chauveau a décidé de mettre fin au suspense et tentera, à 63 ans, de succéder au chef fondateur du parti, Mario Dumont.

M. Taillon est le troisième aspirant à annoncer sa candidature à la direction de l'ADQ après le député de La Peltrie, Eric Caire, et l'ancien député de Lévis, Christian Lévesque.

Ex-porte-parole de l'opposition officielle en matière de finances, Gilles Taillon entreprendra un long marathon puisque le nouveau chef de l'Action démocratique ne sera choisi par les militants qu'au début du mois de février 2010.

En prenant part à la campagne, M. Taillon effectue un retour à l'avant-scène après une courte retraite politique.

Il s'était en effet retiré dans ses terres après avoir été défait de façon non équivoque dans la circonscription de Chapleau au scrutin de 2008.

Peu avant la campagne, il avait renoncé à son siège dans la circonscription de Chauveau, à Québec, pour retourner en Outaouais auprès de son épouse malade.

Depuis lors, les choses ont beaucoup changé. Sollicité par des militants et rassuré par l'état de santé amélioré de son épouse, Gilles Taillon a décidé de faire le grand saut.

Au sein du caucus adéquiste, le nouveau candidat en lice peut compter sur le soutien du député de Shefford, François Bonnardel.

L'ami de coeur de la vice-première ministre Nathalie Normandeau agira à titre de coprésident de la campagne électorale de M. Taillon, aux côtés de l'ancienne députée de Groulx, Linda Lapointe.

L'ex-députée de Saint-Jean, Lucille Méthé, s'est aussi rangée derrière l'ancien bras droit de Mario Dumont plus tôt cette semaine.

S'il parvient à prendre les rênes de l'ADQ, Gilles Taillon aura un défi immense à relever.

Le parti qui formait l'opposition officielle avec 41 députés en 2007 et 2008 n'est plus que l'ombre de lui-même. Dirigée par la chef intérimaire Sylvie Roy, l'ADQ ne compte plus aujourd'hui que six députés et figure loin derrière péquistes et libéraux dans les intentions de vote.

Né à Saint-Jérôme le 11 août 1945, Gilles Taillon est enseignant de formation.

Il a été entre autres vice-président exécutif de la Fédération des commissions scolaires du Québec, de 1996 à 1998, et président du Conseil du patronat du Québec, de 1998 à 2006.




La liste:-1:liste; la boite:2099152:box; tpl:html.tpl:file

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer