Source ID:43f0822981ed3a53800899c9b92b09f1; App Source:StoryBuilder

Singh prêt à débattre avec Trudeau dans Burnaby-Sud

Jagmeet Singh fait actuellement campagne dans Burnaby-Sud.... (PHOTO PC)

Agrandir

Jagmeet Singh fait actuellement campagne dans Burnaby-Sud.

PHOTO PC

JOËL-DENIS BELLAVANCE
La Presse

(OTTAWA) Le chef du NPD, Jagmeet Singh, met au défi le premier ministre Justin Trudeau de l'affronter dans un duel oratoire s'il décide de faire campagne aux côtés de son candidat libéral en prévision de l'élection partielle dans Burnaby-Sud qui doit avoir lieu le 25 février.

Faisant fi de la tradition instaurée par ses prédécesseurs, Justin Trudeau a fait campagne dans chacune des 14 élections partielles qui ont eu lieu depuis son arrivée au pouvoir, même dans des circonscriptions en Alberta ou en Ontario où le candidat du Parti libéral avait peu de chances de l'emporter.

En tout, trois élections partielles auront lieu le 25 février, soit dans les circonscriptions de Burnaby-Sud, en Colombie-Britannique, d'Outremont, au Québec, et de York-Simcoe, en Ontario.

Ces élections partielles sont vues comme étant un test important pour l'ensemble des partis politiques à neuf mois des élections générales du 21 octobre, en particulier pour Jagmeet Singh, qui souhaite faire finalement son entrée à la Chambre des communes en remportant la victoire dans Burnaby-Sud. Une défaite de M. Singh pourrait mettre fin à sa carrière politique sur la scène fédérale, bien qu'il ait affirmé à plus d'une reprise qu'il allait demeurer à la tête du NPD même s'il mord la poussière le 25 février.

Ces élections partielles permettront aussi de jauger l'appui dont jouit le Parti populaire du Canada, la nouvelle formation politique fondée par Maxime Bernier en septembre dernier. M. Bernier a indiqué que son parti compterait des candidats dans chacune des trois circonscriptions.

Trudeau fera campagne

Dans les coulisses, une source libérale a indiqué que M. Trudeau comptait en effet se rendre dans les trois circonscriptions durant les élections partielles. «Oui, on peut s'attendre à ce que le premier ministre visite les comtés, comme il a l'habitude de le faire durant les partielles», a-t-on indiqué.

En entrevue à La Presse, alors qu'il prenait une courte pause de la campagne qu'il mène dans Burnaby-Sud, M. Singh a affirmé qu'il souhaitait affronter M. Trudeau lors d'un débat s'il décide de venir prêter main-forte au candidat libéral Richard Lee.

D'autant plus que les principaux enjeux qui s'imposent déjà dans la campagne en vue de l'élection partielle - la lutte contre les changements climatiques, l'avenir des travaux d'agrandissement de l'oléoduc Trans Mountain, acquis par le gouvernement fédéral en août dernier, et l'accès à des logements abordables, entre autres - ont de larges échos dans tout le pays.

«Il est clair que les priorités du premier ministre sont mauvaises. Il a accordé des allégements fiscaux à des sociétés riches. Il a décidé d'acheter un pipeline. J'ai des priorités bien différentes. Et je ferais des choix différents aussi. Les choix que je ferais sont clairs. Je veux prioriser monsieur et madame Tout-le-Monde, la population qui est touchée par une crise de logements abordables.»

«Je suis prêt à débattre avec M. Trudeau de ces enjeux qui touchent les gens ordinaires. Mais il ne faut pas oublier qu'il ne s'agit pas de moi, mais de la population qu'il a laissé tomber. Je fais du porte-à-porte en ce moment. Et je parle avec beaucoup de personnes et je connais leur réalité. [...] Je sais que d'ici quelques semaines, je serai à la Chambre des communes. Je vais alors pouvoir affronter M. Trudeau aux Communes durant la période des questions. C'est donc une question de temps. Mais je suis toujours prêt à affronter M. Trudeau avant pour améliorer la vie des gens», a ajouté le chef du NPD.

Au Parti libéral du Canada, on a accueilli le défi de M. Singh en faisant valoir que le candidat libéral Richard Lee était tout à fait disposé à croiser le fer avec les autres candidats dans Burnaby-Sud.

«Nous encourageons et nous accueillons favorablement les débats robustes dans notre régime démocratique. Richard Lee serait heureux de participer à un débat avec les autres candidats dans Burnaby-Sud», a indiqué Braeden Caley, directeur principal des communications au Parti libéral du Canada, dans un courriel à La Presse.

Les autres candidats confirmés dans cette circonscription sont Jay Shin, du Parti conservateur, et Laura-Lynn Thompson, du Parti populaire du Canada. Le Parti vert a annoncé qu'il ne présenterait pas de candidat dans Burnaby-Sud en signe de courtoisie pour le chef du NPD.




Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer