L'ex-député fédéral de Saint-Léonard-Saint-Michel, Nicola Di Iorio, a choisi la date officielle de sa démission de ses fonctions parlementaires pour remettre un don personnel de 100 000 $ pour soutenir la lutte contre l'alcool au volant.

Mis à jour le 22 janv. 2019
FANNY LÉVESQUE LA PRESSE

« La conduite avec les facultés affaiblies par l'alcool, la drogue, la somnolence et les distractions nous interpelle tous. Dans le cadre de la Semaine nationale de la prévention de la conduite avec les facultés affaiblies, créée par la motion M-148 de la Chambre de communes, j'offre un premier don de 100 000 $ à cette cause », a écrit M. Di Iorio sur Facebook personnelle mardi.

La fille de M. Di Iorio, Claudia, a été gravement blessée dans un accident de la route en 2010 alors qu'elle prenait place à bord d'un véhicule conduit par un homme en état d'ébriété. Depuis les évènements, son père est demeuré sensible à la prévention de l'alcool au volant. Il a notamment fondé l'organisation Cool Taxi en 2010.

Nicola Di Iorio avait annoncé en novembre dernier qu'il démissionnerait de son poste de député fédéral. Il avait convenu qu'il demeurait en poste jusqu'au 22 janvier.

La Semaine nationale de la prévention de la conduite se tient en mars.

Photo Olivier Jean, archives La Presse

Claudia Di Iorio et son père Nicola