Le Parti progressiste-conservateur du Nouveau-Brunswick s'attaquera aux faibles taux d'alphabétisation bas de la province s'il est porté au pouvoir, a annoncé jeudi son chef Blaine Higgs.

Publié le 6 sept. 2018
LA PRESSE CANADIENNE

Il a déclaré que le taux d'alphabétisation de la province est gênant.

Une récente évaluation réalisée partout au Canada a constaté que les étudiants de secondaire 2 du Nouveau-Brunswick lisent moins bien que tous les autres jeunes Canadiens de leur âge, à l'exception de ceux du Manitoba.

Le taux d'alphabétisation de près de 20 % des adultes de la province est inférieur à la moyenne nationale, et la plupart des membres de ce groupe n'ont pas terminé leurs études secondaires.

M. Higgs s'est engagé à ce que 85 % des étudiants de 2e année de la province correspondent ou surpassent les normes de lecture à ce niveau d'ici 2022, et qu'ils soient parmi les trois meilleures provinces au pays en lecture et en mathématiques en 2022.

Le gouvernement libéral de la province se targue de dépenses sans précédent en éducation, mais M. Higgs estime qu'on doit dépenser plus judicieusement et cibler certains utilisateurs.