La candidate à la chefferie du Parti conservateur du Canada Kellie Leitch veut s'inspirer de la campagne présidentielle de Donald Trump, élu hier soir président des États-Unis. « C'est un message excitant que nous avons besoin d'avoir aussi au Canada », a-t-elle écrit dans une lettre envoyée à ses partisans.

Vincent Brousseau-Pouliot LA PRESSE

« Ce soir, nos cousins américains ont rejeté leurs élites et élu Donald Trump comme leur prochain président. C'est un message excitant que nous avons besoin d'avoir aussi au Canada. C'est le message que j'amènerai dans ma campagne pour être la prochaine première ministre du Canada », a écrit Kellie Leitch, une députée conservatrice d'une circonscription en Ontario qui a été ministre du Travail et ministre responsable de la Condition féminine au sein du gouvernement Harper. 

Mme Leitch s'est fait remarquer l'été dernier au début de la course à la chefferie conservatrice en suggérant d'imposer un test sur les « valeurs canadiennes » aux immigrants.