Dans son message du Nouvel An, le premier ministre Stephen Harper souligne que 2011 a été une année «capitale» pour le Canada, sur la scène nationale, comme à l'étranger.

Mis à jour le 1er janv. 2012
LA PRESSE CANADIENNE

Il rappelle que l'incertitude économique mondiale a continué d'engendrer des difficultés, mais que le Canada a maintenu le cap sur les emplois et la croissance. Il soutient que les résultats ont été impressionnants, le Canada ayant affiché le plus grand nombre d'emplois créés parmi les pays du G7. Le premier ministre fait remarquer que le magazine Forbes a placé le Canada au premier rang des pays propices aux affaires, et que le système bancaire a été particulièrement solide.

Il souligne que, d'après les prévisions, en 2012, la croissance économique sera la plus forte des pays du G7.

Stephen Harper vante les réalisations de son gouvernement en 2011, notamment pour réduire la criminalité.

À l'échelle internationale, M. Harper note le rôle qu'a joué le Canada en Afghanistan et en Libye. Il rappelle également que le Canada a imposé des sanctions à la Corée du Nord, à la Syrie, et à l'Iran, pour inciter ces pays à respecter les lois internationales.

Pour sa part, le gouverneur général David Johnston a appelé les Canadiens à continuer à faire des dons et du bénévolat, dans son message dans ses voeux télévisés de bonne année.

Dans son discours de quelques minutes, il a mis l'accent sur la nécessiter de partager son temps avec les plus démunis de la société.

Les Canadiens doivent imaginer le pays dans lequel ils veulent habiter et rapidement se mettre au travail pour le construire, a fait valoir David Johnston. Le représentant de la reine au Canada a ajouté que le bénévolat devait être mieux intégré à la vie de chaque citoyen.

M. Johnston a aussi souligné que la souveraine fêtera son soixantième anniversaire de règne en 2012, son jubilé de diamant.