Le premier ministre Stephen Harper a officiellement nommé le Néo-brunswickois Michael Ferguson au poste de vérificateur général du Canada, lundi.

LA PRESSE CANADIENNE

M. Ferguson doit remplacer Sheila Fraser, qui a pris sa retraite un peu plus tôt cette année.

L'ancienne vérificatrice générale était devenue synonyme de controverse après la publication de ses rapports cinglants sur le registre des armes à feu et le programme des commandites, sous le précédent gouvernement libéral.

M. Ferguson, qui a été vérificateur général de sa province entre 2005 et 2010, occupe actuellement le poste de sous-ministre des Finances du Nouveau-Brunswick.

Au cours de sa dernière année à titre de vérificateur provincial, M. Ferguson avait soulevé des questions à propos de la dette du gouvernement et souligné l'absence d'un plan pour guider ses dépenses.

Le poste de vérificateur général étant lié au Parlement, la nomination de M. Ferguson doit être au préalable approuvée par résolution de la Chambre des communes et du Sénat.

Dans un communiqué diffusé lundi, le premier ministre Harper a souligné que M. Ferguson possédait «l'indépendance d'esprit attendue d'un vérificateur».