La chef intérimaire de l'opposition à la Chambre des communes, Nycole Turmel, se trouvait samedi au Manitoba pour appuyer la demande de la province d'une aide accrue d'Ottawa à la suite d'inondations.

LA PRESSE CANADIENNE

Mme Turmel affirme que le gouvernement fédéral doit aller de l'avant avec une promesse d'une stratégie nationale pour éviter les inondations et d'autres désastres avant qu'ils ne se produisent.

«Nous appuyons la position du gouvernement manitobain pour avoir une stratégie nationale sur les questions de désastres», a déclaré Mme Turmel.

Le premier ministre Stephen Harper a parlé d'un tel programme pour atténuer la portée des catastrophes. L'argent servirait à construire ou agrandir des structures telles que des digues le long des rives sujettes aux inondations.

M. Harper a mentionné ce programme pour la première fois après avoir visité des régions inondées du Manitoba au printemps, et les gouvernements fédéral et provincial ont une entente de principe pour le mettre sur pied.

Le gouvernement manitobain précise toutefois que les négociations n'ont pas encore débuté, selon le premier ministre néo-démocrate Greg Selinger.

«Nous aimerions commencer les discussions et mettre le programme en place pour le printemps prochain, et ce pour l'ensemble du pays», a-t-il souligné.

Mme Turmel presse également le gouvernement d'aider à payer pour un canal d'urgence de 100 millions $ que la province construit en ce moment pour diminuer le niveau des eaux sur le Lac Manitoba. Les eaux sont d'ailleurs toujours gonflées des inondations printanières et estivales

Le premier ministre Selinger a déclaré que ce canal devrait recevoir de l'argent provenant du programme d'assistance financière pour catastrophe d'Ottawa.

Le programme fixe la contribution du gouvernement fédéral à 90 pour cent pour les projets admissibles. Le gouvernement fédéral n'a toutefois pas encore répondu à la demande de M. Selinger.

Les inondations de cette année au Manitoba ont forcé l'évacuation de milliers de personnes, et a été le sujet principal de la rencontre d'une demi-heure entre M. Selinger et Mme Turmel.