Le député de Hull-Aylmer, Greg Fergus, a livré un témoignage poignant en réponse aux manifestants qui ont brandi des symboles racistes dans les derniers jours à Ottawa.

Publié le 2 février
ANTOINE TRÉPANIER Le Droit

Si le député a l’habitude de se lever en Chambre pour encourager les Canadiens à célébrer le mois de l’histoire des Noirs, en février, il a reconnu mercredi que « nous ne vivons pas une période normale ». Dans une déclaration devant ses collègues députés, celui qui est aussi le président du caucus des parlementaires noirs et secrétaire parlementaire du premier ministre s’expliquait mal que des drapeaux confédérés, un symbole de l’esclavage aux États-Unis, se sont retrouvés sur la colline du Parlement.

Lisez l’article complet sur le site internet du Droit