(Québec) La cheffe libérale Dominique Anglade blâme sévèrement François Legault pour sa gestion de la cinquième vague. Le premier ministre a « perdu le contrôle », selon elle.

Publié le 18 janvier
Caroline Plante La Presse Canadienne

En point de presse à l’Assemblée nationale mardi, Mme Anglade a déploré que le Québec affiche un haut taux de mortalité en dépit de restrictions sanitaires particulièrement dures.

Selon elle, le premier ministre tente de « cacher » cette perte de contrôle en « fermant la porte » à une enquête publique indépendante, à des débats à l’Assemblée nationale, aux hôpitaux et à l’économie.

En gouvernant à coup de « fermetures », François Legault a « plongé le Québec dans la noirceur », accuse-t-elle.

Plus précisément, Mme Anglade en veut à M. Legault d’avoir pris beaucoup trop de temps à déployer les tests rapides et les troisièmes doses du vaccin contre la COVID-19.

Elle estime que le Québec a été « en arrière de la parade ».

La cheffe libérale a également souligné que le problème de la ventilation dans les écoles n’était toujours pas réglé et que les détecteurs de CO2 n’étaient pas tous installés.

« Sous un gouvernement Anglade, on ne se serait pas retrouvés dans une situation où on a des mesures restrictives fortes, un taux de vaccination élevé, mais en même temps des résultats aussi catastrophiques.

« Ça, c’est la perte de contrôle de François Legault », a-t-elle martelé.