(Québec) Éric Caire sera à la tête du nouveau ministère de la Cybersécurité et du Numérique, dont la création a été adoptée à l’unanimité à l’Assemblée nationale au début du mois.

Publié le 15 déc. 2021
La Presse Canadienne

Il est actuellement ministre délégué à la Transformation numérique, qui relève du Conseil du trésor. Le projet de loi 6 crée un nouveau ministère à part entière, qui amorcera ses activités le 1er janvier.

Le gouvernement du Québec cherche ainsi à regrouper au sein d’un même ministère une expertise de pointe dans les domaines du numérique, de la cybersécurité et des services technologiques.

En annonçant la nomination de M. Caire, mercredi, par communiqué, le premier ministre, François Legault, a souligné qu’il serait chargé de « protéger l’État des cyberattaques et de protéger les données des Québécois et du gouvernement ».

« Il est indispensable de nos jours que l’État soit à l’avant-garde en matière de cybersécurité et de numérique. On a besoin d’améliorer nos systèmes de données pour avoir des organisations plus efficaces, mieux gérées, plus agiles et pour simplifier la vie des Québécois », a affirmé M. Legault.

M. Caire a soutenu que le Québec devenait le tout premier gouvernement au Canada à instituer un ministère entièrement consacré à la cybersécurité et au numérique.

« Nous pourrons compter sur une expertise et un engagement déjà reconnus de la part de nos équipes qui composeront le nouveau ministère », a dit le ministre par communiqué.

Lors de l’annonce du projet de loi à la fin octobre, le gouvernement Legault disait également vouloir simplifier pour la population l’accès aux services gouvernementaux.

Cela passerait entre autres par la mise en place d’une identité numérique, qui permettrait aux Québécois d’éventuellement délaisser leurs documents papier, tels que la carte d’assurance-maladie.