(Québec) Jean Boulet ajoute le poste de ministre de l’Immigration à sa liste de responsabilités, alors que Nadine Girault doit, « sous recommandation de son médecin, alléger ses tâches pour le reste du mandat ».

Tommy Chouinard
Tommy Chouinard La Presse

Le premier ministre François Legault en a fait l’annonce mercredi. Il a rencontré le lieutenant-gouverneur un peu avant midi pour officialiser le tout.

Le 27 octobre, Nadine Girault a annoncé un arrêt temporaire de ses activités en raison d’ennuis de santé.

PHOTO DAVID BOILY, ARCHIVES LA PRESSE

Nadine Girault

Déjà ministre de l’Emploi, du Travail et de la Solidarité sociale, Jean Boulet hérite donc du poste de ministre de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration que détenait Mme Girault.

Quant aux dossiers touchant les Relations internationales et la Francophonie, c’est la vice-première ministre et ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, qui « continuera de garder le fort jusqu’au retour de Mme Girault, lorsque son état de santé le permettra ».