(Ottawa) La députée libérale de Brome-Missisquoi ne sera pas candidate aux prochaines élections fédérales.

Lina Dib La Presse Canadienne

Lyne Bessette en a fait l’annonce sur ses réseaux sociaux, vendredi.

Le geste surprend puisque Mme Bessette apparaissait dans la liste de candidats libéraux confirmés pour le prochain retour aux urnes. Le Parti libéral du Canada avait, jusqu’à maintenant, annoncé les candidats dans 37 des 78 circonscriptions québécoises.

Vendredi, en milieu d’après-midi, le nom de Mme Bessette n’avait toujours pas été soustrait de la liste de candidats libéraux fédéraux.

« Il est temps que je prenne soin de moi. Je quitte la politique pour des raisons personnelles », a écrit la députée sur son compte Facebook, sans donner plus de détails sur ce qui motive son départ.

La carrière en politique fédérale de Mme Bessette aura été de courte durée. Élue pour la première fois en octobre 2019, elle a pris le comté qui a longtemps été représenté par le libéral Denis Paradis. Lui aussi avait créé la surprise en laissant la place, il y a deux ans.

Lyne Bessette était connue, jusque-là, pour ses exploits sportifs en cyclisme.

Le déclenchement d’élections fédérales avant la fin de l’été est de plus en plus probable.

Plus tôt cette semaine, le député conservateur de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Steven Blaney, a, lui aussi, annoncé à la grande surprise de plusieurs qu’il ne se représenterait pas.

La plupart des élus qui avaient calculé la fin de leur aventure politique ont annoncé leurs départs avant que la Chambre des communes ne suspende ses travaux pour l’été, le 23 juin dernier. Ils avaient ainsi pu faire des discours d’adieux en Chambre.