(Québec) Le ministre responsable de la Lutte contre le racisme, Benoit Charette, salue à son tour le verdict de culpabilité de l’ancien policier de Minneapolis Derek Chauvin.

Caroline Plante
La Presse Canadienne

Ce verdict a été prononcé mardi par un jury aux États-Unis relativement à la mort de George Floyd il y a un an.

Derek Chauvin a été reconnu coupable des trois chefs d’accusation retenus contre lui : meurtre au deuxième degré, meurtre au troisième degré et homicide involontaire.

En mêlée de presse à l’Assemblée nationale mercredi, M. Charette s’est dit « très soulagé ». Il a affirmé que le verdict était une bonne nouvelle. « C’était le jugement qui était souhaité. »

Il a rappelé qu’un Groupe d’action contre le racisme a été formé en juin au Québec dans la foulée du meurtre de George Floyd. Un rapport avec 25 recommandations a été déposé en décembre.

Les Québécois s’attendent maintenant à des résultats, a affirmé M. Charette, en assurant qu’un premier bilan des actions du gouvernement serait fait « d’ici quelques semaines ».

Chose certaine, selon lui, l’affaire George Floyd a été une « prise de conscience » pour tous à l’effet que « certains gestes qui étaient posés par le passé étaient souvent impunis ».

Derek Chauvin a maintenu son genou contre le cou de George Floyd pendant plus de neuf minutes, tandis que l’homme noir de 46 ans avait du mal à respirer.

La mort de M. Floyd a déclenché des manifestations dans le monde entier, y compris au Québec, où le sort réservé aux personnes racisées a été mis au premier plan.