(Toronto) La députée franco-ontarienne Amanda Simard a annoncé jeudi qu’elle rejoignait les rangs du Parti libéral de l’Ontario.

La Presse canadienne

Elle a fait cette annonce en compagnie du chef intérimaire du parti, John Fraser.

« J’ai pris la dernière année, et plus, pour réfléchir sérieusement, et la conclusion est claire : c’est le Parti libéral de l’Ontario qui partage mes valeurs, et qui respecte et qui comprend réellement les gens de chez-nous, nos particularités, nos défis et nos besoins », a dit la politicienne.

Se décrivant comme étant « fiscalement responsable et socialement progressiste, au centre pragmatique », Mme Simard a ajouté qu’elle tient « à faire partie du renouvellement du parti alors qu’il se reconstruit, modernise, et prépare pour les années et les générations à venir ».

Mme Simard avait claqué la porte du caucus progressiste-conservateur de la province, l’an dernier, pour dénoncer les compressions dans les services aux francophones.

L’élue de la circonscription de Glengarry-Prescott-Russell siégeait depuis comme indépendante.

Son geste avait alors été qualifié de « courageux » par plusieurs, dont la ministre fédérale de la Francophonie et des Langues officielles de l’époque, Mélanie Joly.