(Ottawa) Alors qu'une deuxième vague de cas de COVID-19 frappe déjà deux provinces au pays, le premier ministre Justin Trudeau prononcera un discours à la nation mercredi, le jour même où son gouvernement doit présenter son discours du Trône.

Joël-Denis Bellavance Joël-Denis Bellavance
La Presse

Le bureau du premier ministre a confirmé à La Presse que M. Trudeau veut s'adresser à la nation à 18 h 30 afin de rassurer les Canadiens inquiets de cette nouvelle vague et d'expliquer aussi les grandes lignes des mesures que son gouvernement veut adopter pour relancer l'économie d'une manière sécuritaire.

« Le premier ministre s'adressera directement aux Canadiens pour souligner l'urgence de combattre la COVID-19 au moment où nous faisons face à une possible deuxième vague du virus. Il présentera également un résumé des plans du gouvernement énoncés dans le discours du Trône pour lutter contre le virus et relancer notre économie », a indiqué une porte-parole du premier ministre, Chantal Gagnon, dans un courriel à La Presse.

Ce discours à la nation surviendra alors que M. Trudeau mettra la survie de son gouvernement en jeu en présentant un discours du Trône. À ce sujet, le chef du NPD Jagmeet Singh s’engage à voter en faveur de celui-ci si le gouvernement Trudeau accepte en retour de prolonger la prestation canadienne d’urgence (PCU) et d’offrir un congé de maladie payé aux travailleurs qui n’en ont pas.

À la veille de la reprise des travaux parlementaires, M. Singh a tenu une conférence de presse pour expliquer les demandes de son parti afin d’appuyer le gouvernement minoritaire libéral et éviter la tenue d’élections fédérales cet automne.

« On est prêts à aller en élections. Mais ce n’est pas mon but. Mon but c’est d’aider les gens », a fait valoir M. Singh.

Le chef néo-démocrate a ajouté que le gouvernement Trudeau pourra compter sur l’appui de son parti s’il donne suite à ses deux demandes. « Mon appui est garanti si ces deux choses sont là », a-t-il précisé.

Minoritaire à la Chambre des communes, le gouvernement Trudeau aura besoin de l’appui d’au moins un parti de l’opposition pour remporter le vote de confiance qui suit la lecture d’un discours du Trône. Le NPD semble être l’allié le plus naturel des libéraux pour le moment.

« Les Canadiens ont des besoins urgents », a répété M. Singh, rappelant que la PCU doit prendre fin dans une semaine et qu’une deuxième vague de COVID-19 frappe déjà deux provinces, le Québec et l’Ontario.

Le gouvernement Trudeau a déjà fait savoir qu’il veut que les Canadiens qui touchent la PCU qui n’ont toujours pas trouvé d’emploi se tournent vers le programme de l’assurance-emploi afin d’obtenir un soutien financier. Le mois dernier, le gouvernement a annoncé des assouplissements à l’assurance-emploi en réduisant notamment le nombre d’heures de travail nécessaires pour toucher des prestations.