(Montréal) Le premier ministre François Legault a rencontré son homologue de l’Ontario, Doug Ford, vendredi soir, quelques jours avant la réunion de tous les dirigeants provinciaux à Toronto.

La Presse canadienne

Leur entretien n’était pas ouvert aux médias, mais les premiers ministres ont publié une déclaration commune à l’issue de leur tête-à-tête lors d’un souper à Montréal.

Le communiqué indique qu’ils ont discuté d’immigration économique, du financement des services de santé et de libre-échange.

« Le Québec et l’Ontario doivent tous deux accueillir un plus grand nombre d’immigrantes et immigrants économiques pour combler leurs lacunes en matière d’emploi et faire en sorte que les entreprises de toutes les régions aient accès à la main-d’œuvre talentueuse dont elles ont besoin pour croître et réussir, peut-on lire. Nous demandons au gouvernement fédéral de veiller à ce que notre système d’immigration soit souple et adapté à ces besoins. »

Ils ont également réitéré leurs demandes pour une augmentation annuelle de 5,2 % des transferts fédéraux en santé et pour une ratification rapide de l’Accord Canada-États-Unis-Mexique.

Avant leur rencontre, M. Ford avait affirmé qu’ils discuteraient de sujets sur lesquels ils peuvent s’entendre, ce qui signifie qu’ils comptaient éviter la question épineuse de la loi sur la laïcité.

Le gouvernement progressiste-conservateur de M. Ford a soutenu cette semaine une motion du NPD à l’Assemblée législative condamnant la loi controversée.

Une porte-parole de M. Ford avait précisé que le premier ministre envisageait aussi de soulever des questions relatives à l’unité nationale et aux infrastructures.

M. Ford avait plaisanté sur le fait que le sujet de l’énergie allait probablement être abordé aussi, puisque M. Legault essaie toujours d’en vendre à l’Ontario.