Un jour après le chef du Bloc québécois, le chef du NPD Jagmeet Singh aura à son tour un entretien avec le premier ministre Justin Trudeau ce jeudi.

Mélanie Marquis Mélanie Marquis
La Presse

Joël-Denis Bellavance Joël-Denis Bellavance
La Presse

Sans tracer « de lignes rouges dans le sable », M. Singh s’est dit prêt mercredi à voter contre le discours du trône si le NPD n’y retrouve pas de références incontournables comme des engagements clairs pour créer un régime national d’assurance médicaments et dentaire et des mesures concrètes pour lutter contre les changements climatiques, entre autres choses.

« Je suis tout à fait prêt à voter contre le discours du trône s’il ne tient pas compte des besoins prioritaires des Canadiens », a-t-il lâché à la veille de sa rencontre avec le premier ministre.

En point de presse, le chef néo-démocrate a exhorté le gouvernement Trudeau à prendre des engagements clairs envers l’industrie de l’aérospatiale alors que le fédéral « se traîne les pieds » dans le dossier du remplacement de la flotte vieillissante des avions CF-18.

« On a eu des années d’insécurité et d’imprévisibilité et c’est complètement inacceptable. Il y a beaucoup de travailleurs en ce moment qui veulent avoir de la sécurité d’emploi. On demande au gouvernement de s’assurer que les 19  milliards de dollars qu’il s’apprête à investir permettent d’avoir des garanties pour protéger les emplois. On veut même avoir une augmentation des emplois dans ce secteur », a-t-il dit.