Steven Guilbeault a été investi candidat officiel pour le Parti libéral dans la circonscription de Laurier-Sainte-Marie, mercredi soir.

Janie Gosselin Janie Gosselin
La Presse

Si les partisans réunis au Lion d’or brandissaient fièrement des pancartes « équipe Trudeau », le premier ministre a été pris à partie par des opposants présents dans la foule lorsqu’il a pris la parole pour accueillir son candidat. Trois militants propalestiniens ont dénoncé la politique du gouvernement canadien par rapport au conflit israélo-palestinien. Une femme a brandi une pancarte pour manifester son opposition à l’expansion du pipeline Trans Mountain, auquel le gouvernement a donné son feu vert.

Le premier ministre a profité de l’interruption pour rappeler aux militants l’importance d’écouter les opinions divergentes et leur a brièvement laissé la parole.

La décision du fondateur d’Équiterre et militant écologiste Steven Guilbeault de se joindre au parti qui a permis l’expansion du pipeline est critiquée par certains.

Quelques manifestants écologistes l’attendaient à l’extérieur. « Je connais plusieurs de ces personnes et je connais leur point de vue, a réagi M.  Guilbeault en point de presse. J’ai fait ça pendant 25 ans, être à l’extérieur et proposer des choses et critiquer et là, je pense qu’il est temps pour moi de passer à une autre étape, d’essayer de faire changer les choses de l’intérieur. »

Il dit ne pas avoir changé d’avis dans ce dossier. « Je suis contre le projet de Kinder Morgan [de pipeline], a-t-il précisé. J’étais contre avant de me lancer en politique, je le suis toujours. Cela étant dit, quand je regarde tout ce qui a été fait dans les quatre dernières années au Canada, je me rallie facilement au Parti libéral du Canada. »

Le candidat libéral espère maintenant déloger le Nouveau Parti démocratique de cette circonscription montréalaise, qui englobe une partie du Plateau-Mont-Royal et une partie de Ville-Marie, lors des élections d’octobre.

La députée actuelle, Hélène Laverdière, du NPD, avait remporté cette circonscription montréalaise comprenant une partie de Ville-Marie et une partie du Plateau Mont-Royal lors des deux dernières élections. Elle avait succédé à Gilles Duceppe, du Bloc québécois, en 2011.

La députée avait annoncé qu’elle ne briguerait pas un troisième mandat. C’est Nima Machouf, la femme de l’ancien député de Québec solidaire Amir Khadir, qui sera candidate pour le NDP. Michel Duchesne se présentera pour le Bloc québécois tandis que le chanteur Jamil sera le représentant du Parti vert.