Le ministre des Transports, François Bonnardel, ouvre la porte à l'idée d'augmenter la redevance au bénéfice de l'industrie du taxi. Il n'est toutefois pas question de revoir à la hausse les compensations de 500 millions de dollars pour les détenteurs de permis.

TOMMY CHOUINARD LA PRESSE

Les consultations débutent mercredi en commission parlementaire sur le projet de loi réformant l'industrie du taxi. En plus de l'indemnisation, le projet de loi prévoit une redevance de 20 cents pour chacune des courses, pour une durée de trois ans. La cagnotte, qui pourrait atteindre entre 10 et 13 millions de dollars par année selon le gouvernement, servirait exclusivement à financer un programme de soutien à la modernisation de l'industrie.

Lors d'une mêlée de presse, M. Bonnardel a reconnu que des groupes lui recommandent d'augmenter la redevance, selon des mémoires qui lui ont été soumis en vue des consultations. « Est-ce que c'est une avenue qui pourrait être ouverte, qui serait intéressante ? Sûrement », a-t-il indiqué, sans toutefois donner plus de détails.