Source ID:f03dd4a3528f38a1942d000fce118518; App Source:StoryBuilder

Le NPD veut combler le «fossé fiscal» du Canada

Peter Julian a dit que pour renforcer son plan... (PHOTO PATRICK DOYLE, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Peter Julian a dit que pour renforcer son plan financier, le Nouveau Parti démocratique (NPD) compte sur les conclusions d'un prochain rapport du directeur parlementaire du budget indépendant sur l'ampleur de l'écart fiscal.

PHOTO PATRICK DOYLE, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

ANDY BLATCHFORD
La Presse Canadienne
Ottawa

Le plan financier des néo-démocrates fédéraux pour les élections de cet automne sera façonné par des estimations des sommes d'argent qu'Ottawa perd chaque année au profit de stratagèmes internationaux d'évitement fiscal, a déclaré le porte-parole du parti en matière de finances.

Peter Julian a expliqué que le parti compte se concentrer sur le prétendu « fossé fiscal » du Canada pour montrer qu'il peut financer d'importants engagements de campagne - dans des domaines tels que le logement abordable et l'assurance-médicaments universelle - en luttant contre l'évasion fiscale des entreprises, les échappatoires et les paradis fiscaux étrangers.

L'écart fiscal - qui, selon une estimation, pourrait dépasser les 40 milliards par an - représente la différence entre le montant des recettes fiscales qui aurait dû être collecté au cours d'une année et ce qui a été réellement encaissé.

M. Julian a dit que pour renforcer son plan financier, le Nouveau Parti démocratique (NPD) compte sur les conclusions d'un prochain rapport du directeur parlementaire du budget indépendant sur l'ampleur de l'écart fiscal.

Les détails concernant l'approche fiscale du NPD suivent la publication du dernier budget fédéral avant la tenue des élections d'octobre.

Le budget des libéraux au pouvoir a alimenté le débat politique quant à savoir si les gouvernements fédéraux devraient s'efforcer ou non de rétablir l'équilibre budgétaire le plus rapidement possible.

Le document montre que les libéraux ne sont pas pressés. Leur budget, qui insiste sur la nécessité de continuer à investir, prévoit des déficits annuels de près de 20 milliards pour chacune des deux années à venir et ne stipule aucun échéancier pour équilibrer les comptes.

Quelques jours après la publication du budget, le chef conservateur Andrew Scheer a déclaré lors d'une conférence qu'un gouvernement conservateur ramènerait les livres à l'équilibre, mais il n'a pas précisé quand.

Le NPD a jusqu'à présent moins parlé de sa vision financière préélectorale.

M. Julian a refusé de dire si les néo-démocrates promettraient à nouveau des comptes équilibrés en 2019, car le chef du NPD, Jagmeet Singh, dévoilera les plans du parti au cours des prochains mois.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer