(Ottawa) Pas de déguisement cette année pour Justin Trudeau. Il fera la tournée avec ses enfants – l’Halloween n’a pas été reportée à Ottawa – mais s’en tiendra à ses habits de premier ministre désigné.

Mélanie Marquis Mélanie Marquis
La Presse

Celui qui a confessé son «enthousiasme dépassant parfois les limites de ce qui est approprié pour les costumes» alors qu’il était éclaboussé par l’affaire du blackface pendant la campagne, avait laissé entendre qu’il passerait son tour cette année.

À chaque année, depuis son élection, il s’est déguisé pour l’Halloween : dans l’ordre, il a incarné Han Solo, l’aviateur du Petit Prince, Clark Kent et Sherlock Holmes. À chaque fois, les photos croquées par son photographe étaient relayées sur les réseaux sociaux.

PC

Justin Trudeau s'était déguisé en Sherlock Holmes l'an dernier, alors qu'il passait la soirée de l'Halloween en compagnie de ses enfants.

En 2017, le déguisement de Clark Kent, l’alter ego de Superman, avait fait jaser, puisque Justin Trudeau l’avait porté pendant la période des questions en Chambre. D’aucuns l’avaient accusé d’avoir porté atteinte à l’intégrité de l’institution et de sa fonction.

Pendant la campagne électorale, le chef libéral a été ébranlé par la publication de deux photos et d’une vidéo le montrant le visage peint en noir ou en brun. Contrit, il s’en est profusément excusé, qualifiant son propre geste de «raciste».

Avant cela, en février 2018, les nombreux costumes qu’il avait portés lors de son voyage en Inde avaient suscité de nombreuses railleries tant au Canada que dans les médias à l’étranger. Justin Trudeau lui-même avait fini par concéder que c’était un peu exagéré.