Le gouvernement Legault abandonne l’idée d’ouvrir un casino à Québec.

Tommy Chouinard
Tommy Chouinard La Presse

La Coalition avenir Québec avait proposé, l’an dernier, de déménager le Salon de jeux de la capitale pour en faire un casino dans un quartier touristique. Une fois au pouvoir, elle a commandé une étude pour mesurer la faisabilité du projet et en connaître les impacts.

Le ministre des Finances, Eric Girard, a obtenu une version préliminaire de l’étude en juin et attend une version finale prochainement. Mais « étant donné l’incertitude qu’il y a dans la population » et les inquiétudes dans la région de Charlevoix qui a son propre casino, il a voulu « dissiper les doutes » jeudi, en marge d’une réunion du caucus caquiste à Rivière-du-Loup.

« Il n’y aura pas de casino », a-t-il annoncé. « Parce que l’étude montre que les joueurs du casino seraient principalement des joueurs locaux et non des touristes. Et bonifier l’offre, amener un casino aurait des impacts importants sur le casino de Charlevoix, notamment. »