(Iqaluit) Le premier ministre Justin Trudeau a déclaré que le gouvernement fédéral avait conclu un nouvel accord sur le logement avec le Nunavut afin de remédier à la crise du logement dans l’ensemble du territoire.

La Presse canadienne

De passage à Iqaluit, M. Trudeau a expliqué que cet accord était un grand pas en avant, qui créerait des « milliers » de logements et aurait un impact tangible sur la vie des habitants du Nord.

Il a ajouté que le Nunavut est confronté à une crise du logement qui s’aggrave et que des logements surpeuplés mettent en péril la santé, la sécurité et le bien-être des familles.

M. Trudeau a fait cette annonce aux côtés du premier ministre du Nunavut, Joe Savikataaq, et de la mairesse d’Iqaluit, Madeleine Redfern.

Le nouvel accord, auquel participent les gouvernements fédéral et territorial, fournira 290 millions en fonds ciblés sur huit ans pour « protéger, renouveler et élargir » le logement social et communautaire, ainsi que pour réparer et construire des logements abordables sur tout le territoire.

Le gouvernement affirme que le Nunavut a besoin de plus de 3000 unités pour répondre à la demande actuelle de logements, avec plus de 4900 personnes sur des listes d’attente pour des logements sociaux.