L'ex-maire par intérim de Laval, Alexandre Duplessis, a retiré sa demande d'autorisation auprès du DGEQ dans le but de créer un parti politique portant son nom en vue des élections du 3 novembre prochain.

Publié le 16 juill. 2013
LA PRESSE

Selon Radio-Canada, M. Duplessis a fait lui-même cette demande de retrait d'accréditation pour Avenir Laval - Équipe Duplessis.

Alexandre Duplessis a démissioné de son poste à la fin juin, au lendemain de la publication de ses déboires avec une escorte qu'il accuse de tentative d'extorsion.

Sur la sellette depuis des mois, Alexandre Duplessis n'en est pas à son premier scandale. Un ancien dirigeant du parti de l'ex-maire Gilles Vaillancourt a affirmé devant la commission Charbonneau qu'Alexandre Duplessis avait servi de prête-nom pour le financement illégal de la formation. Cinq conseillers municipaux ont confirmé la pratique à l'enquête publique.