La porte-parole de Québec solidaire (QS), Françoise David, dit préparer «une sorte de petite surprise» en vue du débat des chefs de mardi et a annoncé que son parti allait «s'inviter au débat».

LA PRESSE CANADIENNE

Lors d'une allocution prononcée quelques heures avant le début d'un spectacle au Théâtre La Tulipe, à Montréal, Mme David a une fois de plus déploré le fait que son parti soit exclu du débat des chefs, mais a du même souffle révélé que son parti allait y «participer» en faisant «une sorte de petite surprise».«Nous allons nous inviter au débat des chefs, a-t-elle déclaré, avant d'être vigoureusement applaudie par ses partisans. Mardi soir, nous serons de ce débat, sous une forme ou sous une autre.»

Mme David a toutefois refusé de préciser la nature même de l'intervention qu'entend faire son parti politique et a ajouté qu'elle préférait «laisser mijoter tout cela».

Plusieurs dizaines de partisans se sont réunis au Théâtre La Tulipe avant de participer à une séance intensive de porte-à-porte dans Gouin et Mercier, circonscriptions où Françoise David et l'autre principal porte-parole du parole, Amir Khadir, sont respectivement candidats.

D'ailleurs, l'allocution de Mme David donnait l'impression que QS entendait concentrer ses efforts presque exclusivement dans les circonscriptions de ses porte-parole.

En interview, cependant, Françoise David a assuré que les autres candidats de QS allaient continuer à mener leurs campagnes électorales respectives tel qu'il a été prévu.

Elle a toutefois admis que davantage d'énergie allait être mise dans Gouin et Mercier.

«C'est tout à fait normal: on est arrivés deuxièmes et on peut être premiers», a-t-elle fait valoir.

Mme David n'a pas écarté que d'autres séances intensives de porte-à-porte soient organisées dans d'autres circonscriptions.

La porte-parole de Québec solidaire était en outre très fière d'annoncer que la liste finale des candidats représentant les couleurs de QS compte 122 personnes, dont un peu plus de la moitié sont des femmes. Elle a ajouté que sa formation politique était la seule à respecter la parité entre les hommes et les femmes à cet égard.

Plusieurs personnalités étaient présentes lors du rassemblement au Théâtre La Tulipe, dont l'acteur Paul Ahmarani, l'auteur-compositeur-interprète Dan Bigras, l'écologiste Daniel Breton et la fondatrice d'Equiterre, Laure Waridel.

Dan Bigras, qui a récemment donné son appui à QS, s'est dit d'accord avec toutes les propositions de QS.

«Toutes les valeurs de Québec solidaire sont les miennes», a-t-il affirmé.

Il a expliqué que l'engagement de QS à faire du Québec un pays lui apparaissait primordial.

Il a toutefois rejeté, et sans la moindre hésitation, l'idée de devenir un jour politicien.

«C'est un métier de fou», a-t-il lancé, avant d'expliquer qu'il était plus avisé pour lui de travailler dans des domaines où il est vraiment efficace, soit la musique, le cinéma ou en tant que porte-parole du Refuge des jeunes de Montréal, par exemple.