En attendant l'arrivée en 2022 du service de bus rapide sur le boulevard Pie-IX, la Ville de Montréal implantera une voie réservée sur cette artère pour éviter de voir un chantier majeur nuire aux autobus.

Pierre-André Normandin LA PRESSE CANADIENNE

La métropole lancera sous peu la réfection du carrefour Pie-IX-Sherbrooke, qui risque de faire augmenter la congestion dans le secteur. Pour éviter de voir les autobus de la STM constamment retardés, la Ville a décidé d'étendre la voie réservée qui arrêtait au boulevard Rosemont. À partir de mai, celle-ci s'étendra jusqu'à la rue Sherbrooke.

La voie réservée sera en vigueur du lundi au vendredi, de 6 h 30 à 19 h. La STM espère ainsi « permettre aux autobus de la STM de maintenir leur temps de parcours et la régularité du service, malgré la congestion à prévoir sur ce tronçon du boulevard Pie-IX en raison des travaux de réaménagement du carrefour Pie-IX - Sherbrooke », a indiqué par communiqué Philippe Schnobb, président du conseil d'administration de la STM.

Question de limiter l'impact de l'implantation de la voie réservée sur les riverains qui circulent sur le tronçon, Montréal dit avoir prévu des mesures d'atténuation. Les heures d'interdiction de stationnement seront étendues le soir, notamment sur l'avenue Jeanne-D'arc.

Rappelons que le SRB Pie-IX avait été annoncé par l'ex-maire Gérald Tremblay en 2009 et devait être prêt pour 2013. Le projet a depuis été maintes fois retardé si bien qu'il ne sera pas prêt avant 2022, selon les plus récentes évaluations de la Ville de Montréal.