Les mains d'Ovechkin tremblent quand il tient son bâton de golf.

Stéphane Laporte, collaboration spéciale LA PRESSE