Les deux adolescents de 17 ans soupçonnés d'avoir tué un garçon du même âge, le 12 novembre à L'Île-des-Soeurs, attendent toujours leur enquête sur mise en liberté, qui a été reportée au 25 février.

Mis à jour le 24 janv. 2019
ISABELLE DUCAS LA PRESSE

Ils ont comparu une nouvelle fois hier devant un juge de la Chambre de la jeunesse, à Montréal, mais leurs avocates ont indiqué qu'elles avaient reçu de nouveaux documents, qu'elles souhaitaient étudier avant de déposer une demande pour qu'ils soient libérés.

Accusés de meurtre non prémédité, les deux jeunes, un garçon et une fille, se tenaient côte à côte dans le box des accusés, mais ils ne peuvent communiquer entre eux, en vertu d'une ordonnance rendue par le tribunal lors de leur première comparution. Ils pourraient recevoir une peine pour adulte s'ils sont reconnus coupables, puisque le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) a déjà formulé une demande à cet égard.

Le corps de la victime avait été retrouvé dans un boisé. Il est mort après avoir été agressé au bas du corps avec une arme blanche, possiblement à la suite d'un vol qualifié qui aurait mal tourné.