Source ID:; App Source:

Délateur et millionnaire

Les policiers tracent un impressionnant bilan de l'opération... (Photo: François Gervais)

Agrandir

Les policiers tracent un impressionnant bilan de l'opération SHARQC.

Photo: François Gervais

Dossiers >

Opération SharQc

Actualité

Opération SharQc

Notre dossier sur l'opération policière qui a porté un dur coup aux Hells Angels. »

L'ancien Hells Angel à la retraite Sylvain Boulanger a signé un fabuleux contrat de 2,9 millions en échange de sa collaboration à l'opération SharQc. Membre du chapitre de Sherbrooke, le motard de 45 ans a déjà touché près de 1 million. Il est évidemment gardé sous haute protection par la police en attendant de témoigner devant les tribunaux.

Selon les informations obtenues de sources judiciaires, Boulanger a décidé de virer sa veste parce que les Hells de Sherbrooke ont refusé de le réintégrer dans leurs rangs. Le sachant très aigri par cette rebuffade, des policiers sont allés cogner à sa porte pour le convaincre de coopérer avec eux. Après réflexion, Boulanger a accepté le 19 juin 2006.

 

Comme c'est souvent le cas, Boulanger a commencé comme informateur, avant de signer l'entente qui l'a rendu millionnaire, le 21 septembre 2007. Pendant les 15 premiers mois, il a reçu 76 650$. À la signature du contrat, il a touché 300 000$. Il devait s'enrichir de 600 000$ supplémentaires à l'issue de la rafle qui a décimé les Hells Angels, il y a une semaine.

Selon les termes du contrat, Boulanger touchera 400 000$ par année jusqu'en 2013, alors qu'il affrontera ses anciens «frères» motards depuis le box des témoins. À la fin du processus judiciaire, les autorités prévoient lui verser une dernière tranche de 400 000$. Il devrait à la même occasion se voir remettre une autre identité et disparaître dans la nature pour commencer une nouvelle vie.

Boulanger a pris sa retraite «en bons termes» des Hells Angels en 2001, en compagnie de quatre autres membres du chapitre de Sherbrooke (Lennoxville). Il portait les couleurs du gang depuis le 5 décembre 1993. Selon un rituel établi, il avait reçu son dossard lors d'un rassemblement spécial au repaire de Sorel, le même qui a été soufflé par une explosion l'an passé. Trois autres motards, Sylvain Chalifoux, Pierre Rodrigue et Michael Lajoie-Smith avaient été intronisés le même jour. Les deux premiers ont été arrêtés à l'occasion de l'opération SharQc, tandis que Lajoie-Smith est toujours au large.

Depuis son retrait des Hells Angels, Boulanger a fait au moins 23 déclarations vidéo à la police. Ancien sergent d'armes du chapitre de Sherbrooke, il a raconté dans le menu détail la chaîne de commandement des actions du gang de motards. Il aurait notamment informé les policiers du déroulement des discussions qui ont mené à la guerre contre les Rock Machine, en 1994. Le conflit a duré sept ans et fait plus de 160 morts.

Outre Boulanger, le ministère de la Justice compte sur au moins quatre autres témoins spéciaux en vue de faire condamner les 156 membres des Hells Angels et associés visés par l'enquête. Le seul résumé de la preuve remis aux avocats de la défense fait plus de 600 pages.

Avec 2,9 millions en jeu, Boulanger a décroché le plus lucratif contrat à n'avoir jamais été octroyé à un criminel repenti. Homme clé de l'opération Printemps 2001, le motard Dany Kane s'était vu promettre 1,7 million pour son travail d'infiltration au sein des Hells Angels Nomads et des Rockers de Montréal. Comme il s'est suicidé en cours d'enquête, ses services ont finalement coûté 157 221$.

Avant lui, l'ancien tueur à gages Serge Quesnel, qui est toujours incarcéré, avait balancé ses amis du chapitre de Trois-Rivières pour une somme de 500 000$. Il a également témoigné lors du premier procès du chef des Hells Angels Nomads, Maurice Boucher, pour les meurtres de deux gardiens de prison.

 




La liste:-1:liste; la boite:2099152:box; tpl:html.tpl:file

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer