Pendant que le candidat à la mairie Denis Coderre et la mairesse Valérie Plante discutent de l’opportunité d’interdire ou non la consommation d’alcool dans les parcs de Montréal après 20 h, la Société du Vieux-Port, un organisme fédéral, a décidé de passer à l’action.

Suzanne Colpron
Suzanne Colpron La Presse
Philippe Teisceira-Lessard
Philippe Teisceira-Lessard La Presse
Isabelle Ducas
Isabelle Ducas La Presse

À partir de ce jeudi, tous les commerces du Vieux-Port devront fermer leurs portes à 23 h et l’accès au site sera interdit de minuit à 6 h du matin.

Ce couvre-feu affectera entre autres les trois terrasses du site, et plus particulièrement les Terrasses Bonsecours, ce bistro qui a été au cœur de débordements récents. Les deux autres terrasses sont la Maison des Éclusiers et la Scena.

« Étant donné que la sécurité est une priorité pour nous, au Vieux-Port de Montréal, on a décidé de fermer complètement le site de minuit à 6 h du matin. On s’est basé sur les règlements en vigueur dans les parcs de la Ville de Montréal », a indiqué le porte-parole, Jean-Philippe Rochette.

Le site restera fermé la nuit « jusqu’à tant qu’on juge que ce n’est plus nécessaire », a-t-il ajouté.

« On est toujours heureux de recevoir des gens dans le Vieux-Port. C’est simplement qu’on veut que les gens respectent les mesures sanitaires en place, ainsi que les règlements du site, et on veut éviter les débordements. »

Pas d’alcool dans les parcs en soirée, promet Coderre

Les évènements violents et les parcs laissés souillés dans les derniers jours ont aussi convaincu Denis Coderre qu’il fallait serrer la vis.

« On devrait arrêter de prendre la boisson après 20 h, a-t-il dit. On doit assurer la quiétude de la population. Donc oui, le maire Coderre ferait en sorte qu’après 20 h, il n’y en aurait pas, de boisson. »

Denis Coderre s’est dit inspiré par le maire de Québec, Régis Labeaume, qui a resserré sa propre réglementation après des débordements survenus dans la foulée du déconfinement.

Le candidat à la mairie de Montréal a ajouté que « parfois, il faut protéger les gens d’eux-mêmes ».

Actuellement, la réglementation montréalaise autorise la consommation d’alcool dans les parcs si celle-ci est accompagnée d’un repas, pendant les heures d’ouverture des parcs, soit de 7 h à 23 h.

« Rétrograde » et « déconnectée »

La mairesse Valérie Plante n’a pas l’intention de durcir les règles à ce sujet.

Elle a plutôt qualifié la proposition de son adversaire politique de « rétrograde », « paternaliste » et « déconnectée de la réalité ».

PHOTO DAVID BOILY, ARCHIVES LA PRESSE

La mairesse de Montréal, Valérie Plante

Selon elle, interdire l’alcool à compter de 20 h serait l’équivalent de l’imposition d’un couvre-feu de façon permanente.

« Une telle proposition vient pénaliser surtout les familles et les jeunes », a fait valoir Mme Plante, en marge d’une conférence de presse. « Quand on sait que 60 % des Montréalais n’ont pas de cour, on leur dit : “Les parcs, ce n’est plus pour vous. Allez vous entasser dans une maison, dans un sous-sol”, alors qu’on sait que c’est beaucoup plus sécuritaire d’être à l’extérieur. »

La mairesse a souligné que la gestion des parcs relevait des arrondissements, et que les élus du parti de Denis Coderre, Ensemble Montréal, qui détiennent les arrondissements de Montréal-Nord, Saint-Laurent et Pierrefonds-Roxboro, pourraient très bien décider d’imposer une telle règle dans leurs parcs.