Nouveau quartier, nouvelle école : pour éviter qu’un secteur de Montréal se développe sans qu’on y planifie la construction d’une école, comme ce fut le cas pour le quartier Griffintown, la Ville annonce qu’un terrain est réservé pour accueillir un établissement primaire près du nouveau campus MIL de l’Université de Montréal, dans l’arrondissement d’Outremont.

Isabelle Ducas Isabelle Ducas
La Presse

Plusieurs projets immobiliers privés, totalisant plus de 1300 logements et près de 3000 m2 d’espaces commerciaux et de bureaux, sont en chantier sur les terrains voisins du campus MIL, qui regroupe les facultés de chimie, de physique, de sciences biologiques et de géographie de l’UdeM.

Il est donc nécessaire de prévoir une école dans le secteur pour recevoir les enfants qui viendront s’y installer avec leur famille, souligne la mairesse de Montréal, Valérie Plante.

« Notre développement de ce quartier se fait de façon réfléchie, dans une vision d’avenir, pour le bien des familles et de tous les citoyens du secteur. Il est hors de question de reproduire une situation comme au tout début du développement du quartier Griffintown, où le développement immobilier ne prévoyait aucun service aux citoyens nécessaire pour la vie de quartier », a indiqué la mairesse dans une déclaration envoyée par courriel.

L’école pourra accueillir dès 2024 jusqu’à 652 élèves répartis dans 32 classes, explique le communiqué diffusé par la Ville. L’établissement aura une orientation scientifique et sera aménagé à côté d’un grand parc de quartier qui pourra être utilisé par les élèves.

Il est prévu que certains espaces de l’école puissent également être utilisés par les citoyens, selon le centre de services scolaire Marguerite-Bourgeoys (CSSMB), qui sera responsable de la nouvelle école.

La conception du parc devrait débuter dans les prochains mois et prévoit une démarche de participation citoyenne. Comme pour toute modification règlementaire de ce type, le projet sera soumis à l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM) dans les prochains mois.

Initialement envisagé à proximité de la cour de voirie et des voies de chemin de fer, le site de la future école a été déplacé pour être intégré au cœur du nouveau secteur. Un échange de terrains entre la Ville et l’UdeM ainsi que la concertation de tous les partenaires et le soutien financier du ministère de l’Éducation ont permis d’intégrer ce nouveau projet d’école, indique l’administration municipale.

« À terme, cette nouvelle école permettra aux jeunes du coin de réaliser leur parcours scolaire à proximité de leur domicile. Les partenaires associés à ce beau projet ont un but commun : offrir à toute la communauté un milieu de vie innovant, stimulant et favorisant la réussite éducative », a indiqué le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, dans un communiqué.

Après plusieurs années de construction résidentielle dans le quartier Griffintown, dans l’arrondissement du Sud-Ouest, un projet d’école primaire a finalement été annoncé en 2019 pour les enfants du secteur. Des consultations sont toujours en cours à ce sujet.