Le navire Zaandam a accosté, hier, à Montréal, lançant la saison des croisières. Le bateau qui devait amarrer au port le 4 mai dernier n’avait pas pu effectuer cette escale.

Isabelle Grignon-Francke Isabelle Grignon-Francke
La Presse

Le niveau du fleuve était trop élevé pour que le bateau passe sous le pont Jacques-Cartier et gagne le Vieux-Port. Cette fois encore, la crue des eaux n’a pas permis au Zaandam d’atteindre le Grand Quai de Montréal.

Il a dû jeter l’ancre plus à l’est, une situation habituelle lors de l’arrivée des premiers bateaux au printemps. 

Cette année, Montréal s’attend à recevoir 113 000 croisiéristes à bord de 24 navires, des chiffres à l’image de la croissance espérée, dit Tourisme Montréal. « Il y a de plus en plus de croisières au départ et à l’arrivée de Montréal. C’est ce qu’on veut développer. C’est une clientèle de luxe, c’est très intéressant ! », a affirmé Andrée-Anne Pelletier, aux relations publiques de Tourisme Montréal.