Source ID:; App Source:

Montréal fera plus de place aux minorités dans ses C.A.

La mairesse estime que former des conseils d'administration... (Hugo-Sébastien Aubert, La Presse)

Agrandir

La mairesse estime que former des conseils d'administration plus représentatifs de la population montréalaise permettra de prendre de meilleures décisions pour tous.

Hugo-Sébastien Aubert, La Presse

La Ville de Montréal fera plus de place aux minorités dans les conseils d'administration (C.A.) de ses comités et de ses sociétés paramunicipales. La mairesse Valérie Plante a annoncé que la métropole puisera désormais dans la banque de personnes issues de la diversité lors de nominations.

La Ville se joint ainsi aux initiatives de Leadership Montréal et Cravates roses qui ont constitué une banque de candidatures. Celle-ci réunit des femmes, des jeunes de moins de 40 ans, des membres de minorités visibles, des immigrants et des membres des Premières nations.

Valérie Plante a indiqué que son administration comptait puiser dans cette banque quand viendra le temps de nommer une personne pour un comité consultatif ou une société paramunicipale.

La mairesse estime que former des conseils d'administration plus représentatifs de la population montréalaise permettra de prendre de meilleures décisions pour tous. Elle souligne que les postes sont souvent pourvus grâce au réseautage. Piger dans cette banque permettra de briser ces silos et mettre de l'avant des candidatures auxquelles on n'aurait pas pensé, estime Mme Plante. « On passe peut-être à côté de candidatures intéressantes », dit-elle.

« Quand on est issu de la diversité, on n'est pas dans ces réseaux où les gens puisent. Cette initiative, ça permet de nous faire connaître », dit Sherazad Adib. La jeune femme vient d'ailleurs d'être recrutée pour siéger à l'Agence de mobilité, organisme qui remplacera Stationnement de Montréal.Sherazad Adib invite les dirigeants de conseils d'administration à imiter Montréal. « Ça prend du courage et il faut prendre des risques. Il faut donner la chance à ces gens. C'est en donnant une chance qu'on va briser ce cycle », dit-elle.

« Notre diversité est une source de richesse pour Montréal », estime Richard Deschamps, président de Concertation Montréal.

La banque, créée en mai, compte déjà 200 noms de candidats. Deux mille autres personnes ont également manifesté leur intérêt.

Montréal multiplie les efforts pour que ses employés soient davantage représentatifs de la population. Depuis le début de 2018, 38 % des embauches à la Ville proviennent de la diversité, a indiqué la mairesse.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer