Source ID:; App Source:

Échangeur Turcot: un autre cauchemar jusqu'en juin

Les travaux prévus par le ministère des Transports... (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Les travaux prévus par le ministère des Transports du Québec ne sont pas liés au projet de reconstruction de l'échangeur Turcot, qui débutera l'an prochain et s'étendra au moins jusqu'en 2019, pour un coût estimé à 3,7 milliards.

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, ARCHIVES LA PRESSE

Bruno Bisson
La Presse

Les automobilistes qui arrivent du pont Champlain ou du sud de la métropole par l'autoroute 15 Nord seront privés d'un accès direct vers le centre-ville et vers l'ouest de l'île de Montréal pendant plus de deux mois, en raison des travaux de réfection prévus dans deux bretelles de l'échangeur Turcot.

Les automobilistes qui arrivent du pont Champlain ou... (infographie La Presse) - image 1.0

Agrandir

infographie La Presse

Ces deux bretelles d'échangeur seront complètement fermées à la circulation à compter de lundi prochain, et ce, jusqu'au mois de juin, à une date encore indéterminée. Environ 21 000 véhicules par jour seront ainsi détournés de leur itinéraire habituel, pour accéder au centre-ville ou aux secteurs de l'ouest de l'île.

Les deux bretelles en chantier relient l'autoroute 15 Nord à l'autoroute Ville-Marie (A720) Est, d'une part, et à l'autoroute 20 Ouest d'autre part. Transports Québec prévoit reconstruire la chaussée complète de ces deux bretelles routières, en un peu plus de deux mois.

Détour de 5 km

Pour contourner ces entraves, les usagers de l'A15 Nord sont invités à rouler trois kilomètres de plus vers le nord jusqu'à la sortie 66, qui alimente les chemins Côte-Saint-Luc, Queen-Mary et Côte-Sainte-Catherine. Après avoir effectué un demi-tour complet, les automobilistes devront reprendre l'autoroute Décarie (A15) en direction sud, pour revenir vers l'échangeur Turcot, et emprunter les bretelles qui relient l'A15 Sud aux autoroutes Ville-Marie et A20 Ouest.

Ce chemin alternatif proposé par le MTQ représente un détour de plus de cinq kilomètres. Il empruntera un tronçon de l'A15 Sud qui compte déjà parmi les plus congestionnés du réseau routier de la métropole.

Dans les circonstances, il est prévisible que ces entraves à la circulation provoqueront des refoulements de trafic importants sur toute la longueur de l'autoroute Décarie, de même que sur les artères de la ville de Montréal qui alimentent ces voies rapides.

Plus de 20 000 véhicules

Les travaux prévus par le ministère des Transports du Québec (MTQ) ne sont pas liés au projet de reconstruction de l'échangeur Turcot, qui débutera l'an prochain et s'étendra au moins jusqu'en 2019, pour un coût estimé à 3,7 milliards.

Il s'agit plutôt de travaux de réparation des structures de l'échangeur actuel, inauguré en 1967, qui présente des déficiences de plus en plus marquées à mesure que le temps passe.

Le chantier prévu pour les prochains mois consiste d'abord à démolir les chaussées de béton des deux bretelles de l'A15 Nord à l'aide de jets d'eau sous très haute pression - un procédé appelé «hydrodémolition». L'utilisation de marteaux-piqueurs produit des vibrations qui pourraient fragiliser les structures actuelles, en raison de leur dégradation avancée.

La chaussée de ces deux bretelles sera ensuite reconstruite, afin d'assurer une utilisation sécuritaire des ouvrages, jusqu'à leur remplacement complet par un nouvel échangeur.

Environ 21 000 véhicules circulent chaque jour sur les deux bretelles en réfection. Selon les données du MTQ, 8000 véhicules empruntent quotidiennement la bretelle liant l'A15 Nord à l'A720 Est, alors que 13 000 automobiles et camions utilisent la sortie de l'A15 Nord en direction de l'A20 Ouest.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer