Fâchée de constater que le compost se retrouvait mélangé avec les poubelles lors de la collecte depuis quelques semaines, une citoyenne de Rosemont-La Petite-Patrie a décidé de dénoncer la situation en filmant l'éboueur délinquant. Résultat: la vidéo est devenue virale en moins de quelques heures, forçant l'arrondissement à prendre des mesures pour corriger le tir.

Caroline d'Astous LA PRESSE

Depuis trois semaines

«Ça fait trois semaines que la situation est comme ça. C'est mon voisin le premier qui a remarqué que les ordures étaient mélangées avec le compost lorsque le camion passait pour ramasser les bacs bruns», décrit Édith Fillion, citoyenne.

«J'étais en colère, confie-t-elle. Le compost est une merveilleuse idée pour réduire les déchets. La preuve, nous sommes une famille de quatre et nous sortons un seul sac de déchets par semaine depuis l'arrivée du compost. Mais ça demande du temps. J'étais découragée de constater que nos efforts ne servaient à rien», a-t-elle dit.

Pour dénoncer la situation, Édith Fillion et son conjoint ont décidé de filmer l'éboueur fautif, lundi soir, à l'aide d'un téléphone intelligent. Ils ont par la suite mis la vidéo sur YouTube.

Résultat: en moins de quelques heures, la vidéo a connu un succès phénoménal sur le Net. «Je suis tellement surprise par la réponse des gens, échappe-t-elle. J'espère que ça va s'arranger... surtout», avoue-t-elle.

Selon Édith Fillion, quel que soit l'éboueur, «ils mélangeaient tous les bacs bruns de compost avec ceux des déchets», précise-t-elle.

Geste isolé

Devant la popularité de la vidéo, les autorités de Rosemont-La Petite-Patrie n'ont eu d'autres choix que de donner une explication. «L'arrondissement est désolé de la situation et reste persuadé que l'événement est isolé», pense Chantal Julien, chef de division de la voirie.

Elle a, de plus, indiqué avoir rencontré le chef des cols bleus afin d'obtenir une explication rapidement, hier matin. Un rappel des consignes pour les collectes a également été donné à l'ensemble des cols bleus, a-t-elle dit.

Selon France LeBrun, chargée des communications, la résidence de Mme Fillion serait située dans un «nouveau parcours mis en place depuis le 24 juin dans ce secteur de l'arrondissement», dit-elle. Ce qui pourrait expliquer l'erreur de l'éboueur, pense-t-elle.

«Les camions font une première fois le trajet pour ramasser les bacs bruns du compost. Ils vont vider le contenu des camions et reviennent une deuxième fois pour récupérer les déchets», décrit-elle.

La collecte des résidus alimentaires existe depuis 2010 dans l'arrondissement. Progressivement, de nouveaux foyers sont ajoutés au circuit annuellement. Cette année, les élus ont voté un budget de 450 000$ pour l'ajout de 15 000 portes.

Cet après-midi, la vidéo avait été vue 21 775 fois.

- Avec la collaboration de Denis Wong