Trois chatons lynx sont nés le 1er mai dernier au Biodôme de Montréal. Les visiteurs devront patienter encore quelques semaines avant de les observer, mais l’histoire de leur naissance a déjà quelque chose d’exceptionnel.

Publié le 16 mai
Simon bolduc Stagiaire, l'Itinéraire

La mère et les nouveau-nés se portent bien et sont surveillés de près par l’équipe d’Espace pour la vie. Afin d’assurer leur quiétude, ils resteront à l’abri des regards curieux jusqu’à ce qu’ils soient prêts à explorer leur environnement. La mère, un lynx de sept ans, est actuellement affairée à allaiter, toiletter et garder au chaud ses petits.

C’est la deuxième fois que le couple se reproduit. La femelle est arrivée au Biodôme en 2015 alors que sa mère venait d’être happée par une voiture, à Chibougamau. Orpheline et en piètre santé, les experts animaliers et les vétérinaires ont permis au félin sauvage de reprendre du mieux. Quant au mâle, il a été rescapé d’une entreprise illégale d’élevage de fourrure en 2005.

Les visiteurs pourront observer les chatons dès cet été. D’ici là, il sera possible de suivre leur développement via les réseaux sociaux d’Espace pour la vie.

Le Biodôme estime que ces lynx pourraient « potentiellement devenir une population d’assurance dans l’éventualité où une population en milieu naturel subirait des déclins importants ». Au cours des dix dernières années, neuf chatons y sont nés.

Les lynx ne sont pas une espèce menacée au Canada, bien que leur population diminue dans certaines régions, notamment dans l’est du pays. Ils peuvent vivre jusqu’à 20 ans en captivité. La portée moyenne de la femelle est de trois à quatre chatons.