(Ottawa) Le ministre fédéral de l’Environnement, Steven Guilbeault, affirme que le nouveau plan de son gouvernement sur le climat sera prêt au plus tard le 29 mars prochain.

Publié le 3 déc. 2021
Mia Rabson La Presse Canadienne

Une loi adoptée en juin dernier impose au gouvernement du Canada de rendre public avant six mois son plan de réduction des gaz à effet de serre (GES) d’ici l’année 2030.

Cependant, le ministre Guilbeault signale que le gouvernement entend profiter de la clause de la loi qui peut lui accorder un délai de trois mois de plus. Ce délai permettra selon lui une meilleure consultation des provinces, des Autochtones et d’autres groupes d’intérêt sur ce que le nouveau plan devrait contenir.

La loi de juin dernier a été adoptée deux mois après que le gouvernement libéral ait rehaussé ses ambitions pour 2030, faisant passer les réductions espérées d’émissions de GES à entre 40 % et 45 % des niveaux de 2005 ; la cible précédente était de 30 %. La loi prévoit aussi que les émissions seront nulles en 2050, lorsqu’elles devront être compensées par des initiatives naturelles ou par la technologie.

D’autre part, le ministre Guilbeault entend tenir d’autres consultations auprès des provinces et des territoires sur des éléments importants de son plus récent programme électoral, dont le développement des véhicules automobiles sans émissions, la capture des émissions produites par les industries du pétrole et du gaz et la réduction des émissions de méthane.

Steven Guilbeault prétend que le débat sur la nécessité d’agir en ces matières est terminé. À son avis, l’heure est aux discussions sur les moyens d’atteindre des objectifs, ensemble.