(Montréal) Québec a annoncé mardi le démarrage de sept projets pilote pour moderniser le système de consigne actuellement en vigueur à travers la province en faisant participer les acteurs du commerce de détail.

Mayssa Ferah
Mayssa Ferah La Presse

Ces nouveaux projets pilotes seront en cours sous peu dans les villes de Granby, Châteauguay, Trois-Rivières, Mont-Laurier, Terrebonne et Montréal.

Les entreprises de boissons seront les futures responsables du système modernisé. La réforme définitive de la consigne débutera d’ici la fin de l’année 2022.

« La modernisation de la consigne est un virage essentiel qui permettra notamment d’améliorer le recyclage du verre, une préoccupation de longue date de la SAQ. Nous invitons donc nos clients situés à proximité de l’un ou l’autre des projets pilotes à y rapporter leurs contenants, qu’ils soient consignés ou en voie de l’être », a expliqué Marie-Hélène Lagacé, vice-présidente affaires publiques, communications et responsabilité sociétale de la Société des alcools du Québec

L’un des projets pilote sera situé à la SAQ Dépôt de Terrebonne. L’établissement pourra récupérer les bouteilles de vins et spiritueux, mais aussi tous les autres contenants de boisson.

Les citoyens pourront retourner leurs contenants soit directement chez les détaillants participants, équipés des plus récentes technologies. Une autre alternative permettra de déposer les contenants dans des centres de dépôt prévus à cet effet.

« Avec nos projets d’élargissement de la consigne, de modernisation de la collecte sélective, de valorisation de la matière organique et d’économie circulaire, nous avançons vers notre objectif d’une société sans déchets », a expliqué en point de presse le ministre de l’Environnement Benoit Charrette.