Une orque échouée et séparée de sa mère a été prise en charge par des défenseurs de l'environnement à Wellington, en Nouvelle-Zélande, alors que la recherche de la mère du bébé a vite débuté.

Agence France-Presse

Nommée Toa - mot maori signifiant « guerrier », l'orque de 2,5 mètres n'est pas sevrée et ne peut pas survivre seule dans l'océan.

À voir en vidéo...