(Vancouver) Des chercheurs du ministère des Pêches et des Océans se réjouissent d’avoir repéré les trois groupes qui composent la population d’épaulards résidents du sud, une espèce de baleines en voie de disparition dont on ne compte plus que 75 membres.

La Presse canadienne

Le ministère a écrit vendredi sur Twitter que des membres des groupes J, K et L de la côte ouest de l’île de Vancouver ont été observés la semaine dernière, dont un nouveau baleineau.

PHOTO SOCIAL MEDIA, REUTERS

Pendant une bonne partie du mois de juin, ces cétacés avaient disparu des eaux dans lesquelles ils élisent normalement domicile en été, au large du sud de l’île de Vancouver et autour de l’archipel américain San Juan.

Le gouvernement canadien a adopté une série de mesures pour rétablir les populations d’épaulards résidents du sud, en limitant par exemple la distance à laquelle les navires peuvent s’en approcher et en restreignant la pêche au saumon quinnat, qui constitue l’une de leurs principales sources d’alimentation.