Hydro-Québec a annoncé jeudi qu'une défaillance susceptible d'être à l'origine du déversement survenu aux Îles-de-la-Madeleine le 11 septembre avait été localisée.

Publié le 18 sept. 2014
LA PRESSE CANADIENNE

Selon la société d'État, des analyses ont permis de situer la fuite dans la zone du port de Cap-aux-Meules.

Hydro-Québec a de plus assuré que les travaux d'inspection de l'oléoduc, qui relie le port à sa centrale d'électricité, progressaient bien.

Elle veut s'assurer que le reste de l'oléoduc est en parfait état avant de procéder à l'étape de la réparation.

Parallèlement, Hydro-Québec poursuit les activités de confinement et de récupération de concert avec des entreprises spécialisées.

Plus de 11 000 litres d'hydrocarbures ont ainsi été récupérés.