Cette campagne électorale se déroule aussi sur les médias sociaux. Deux fois par jour, nos journalistes vous raconteront l'histoire qui fait jaser sur Twitter, Facebook ou YouTube.

Publié le 1er août 2012
Alain McKenna, collaboration spéciale LA PRESSE

> Suivez Alain McKenna sur Twitter (@mcken)!

«Québec Solidaire sera debout pour défendre les travailleurs-trices.»

- Manon Massé, Québec Solidaire (@ManonMasse_QS)

Coquille? Néologisme? Méfait de la technologie? Toujours est-il que la candidate de Québec solidaire de Sainte-Marie-Saint-Jacques en a fait sourciller plus d'un en lançant cette courte phrase sur Twitter, mercredi après-midi. Évidemment, il aurait fallu lire «travailleurs et travailleuses».

Mme Massé voulait probablement donner un sens bien personnel au slogan de son parti, «Debout!», dévoilé quelques instants plus tôt. Ce qu'elle a plutôt fait, c'est accuser son téléphone soi-disant intelligent pour cette bévue. La plupart des téléphones évolués sont dotés d'une fonction d'autocorrection qui remplace les mots mal orthographiés par un terme jugé plus approprié, mais dont l'exactitude n'est pas toujours au rendez-vous.

À l'avenir, peut-être que Mme Massé devrait faire lire ses billets sur les réseaux sociaux par une «révisatrice» en chair et en os, avant de les publier?