Voici dix nouveaux visages dans le monde politique montréalais.

Mis à jour le 6 nov. 2013
Gabrielle Duchaine LA PRESSE

Russell Copeman

Maire d'arrondissement

Côte-des-Neiges- Notre-Dame-de-Grâce

Coalition Montréal

Un des cinq élus de l'équipe Marcel Côté, Russel Copeman, a une longue feuille de route en politique. Avant de se lancer en politique municipale, il a en effet été élu député libéral de Notre-Dame-de-Grâce à l'Assemblée nationale à quatre reprises. Il a aussi été attaché politique du premier ministre du Québec Robert Bourassa. Il pense qu'il aimera son nouveau poste autant que celui de député à Québec. «Les défis sont énormes. Je vais avoir une période d'adaptation importante, mais j'ai hâte de travailler avec mes collègues conseillers pour faire avancer les dossiers.»





Photo André Pichette, La Presse

Russell Copeman

Marie Plourde

Conseillère d'arrondissement Le Plateau-Mont-Royal

Projet Montréal

Membre de l'équipe de Luc Ferrandez sur le Plateau, l'animatrice et chroniqueuse l'a emporté haut la main dans le Mile-End. Sur son fil Twitter, Marie Plourde, qui, comme les autres élus de Projet Montréal, avait reçu le mot d'ordre de ne pas accorder d'entrevue, a qualifié sa victoire de «douce-amère sans Richard Bergeron à la mairie». Nouvelle en politique, elle siégeait depuis tout récemment au conseil d'administration de la Société de développement commercial de la rue Saint-Denis.





Photo archives La Presse

Marie Plourde

Normand Marinacci

Maire d'arrondissement L'Île-Bizard-Sainte-Geneviève

Le Vrai changement pour Montréal

C'est le seul maire d'arrondissement représentant l'équipe de Mélanie Joly au conseil municipal. Il est avocat en droit civil et enseignait à l'école du Barreau jusqu'à son élection. C'est un retour en politique municipale pour M. Marinacci, qui été conseiller municipal entre mars 1994 et novembre 1999 et maire de L'Île-Bizard avant les fusions. «Je voulais me présenter avec quelqu'un en qui j'avais totalement confiance, en qui je croyais. Mélanie représentait pour moi un vent de changement», a-t-il confié à La Presse.





PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Normand Marinacci

Pierre Desrochers

Équipe Denis Coderre

Élu de justesse avec à peine 0,1% de plus que son adversaire, soit 9 votes, il est le numéro 2 de l'équipe Coderre. Cet ancien haut cadre de l'industrie pétrolière sera le président du comité exécutif. «Ce sera l'administration Coderre-Desrochers», avait d'ailleurs annoncé le nouveau maire de Montréal lorsqu'il a présenté son candidat. M. Desrochers a travaillé plus de 30 ans chez Esso avant de prendre sa retraite, en 2005. Sa nomination a soulevé des questions sur l'orientation des politiques du parti en matière de transport.





Photo archives La Presse

Pierre Desrochers

Magda Popeanu

Conseillère de ville Côte-des-Neiges- Notre-Dame-de-Grâce

Projet Montréal

Cette ex-présidente de Projet Montréal de 2006 à 2010 a causé la surprise en battant Helen Fotopulos, anciennement du parti Union Montréal, recrutée par Denis Coderre. Elle avait essuyé des revers pour le même poste en 2005 et 2009. Elle est titulaire de diplômes en électronique et en formation aux adultes.





Photo archives La Presse

Magda Popeanu

Mindy Pollak

Conseillère d'arrondissement Outremont

Projet Montréal

Elle est la première juive hassidique de l'histoire de Montréal à occuper un poste de conseillère d'arrondissement. Blogueuse et très active sur Twitter, la jeune femme de 24 ans espère améliorer les relations entre les différents groupes ethniques dans Outremont. Elle est fondatrice des Amis de la rue Hutchison, une association de voisins. Elle siégeait également au Comité sur les relations intercommunautaires à Outremont. Avant d'être élue, elle travaillait comme esthéticienne. Suivant la directive de son parti, elle a décliné notre demande d'entrevue.





Photo archives La Presse

Mindy Pollak

Guillaume Lavoie

Conseiller de ville Rosemont-La Petite-Patrie

Projet Montréal

Surtout connu pour ses fréquentes interventions dans les médias sur la politique américaine, Guillaume Lavoie a notamment été invité à l'émission Tout le monde en parle dans la foulée de la réélection de Barack Obama, en novembre 2012. Originaire de Jonquière, au Saguenay, il est membre de l'Observatoire sur les États-Unis de la Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques. Il a aussi participé à plus d'une vingtaine de missions d'observation électorale dans le monde.





Photo archives La Presse

Guillaume Lavoie

Domenico Moschella

Conseiller de ville Saint-Léonard

Coalition Montréal

La fin de campagne de ce commissaire scolaire a été éclaboussée par une vieille histoire de fraude électorale. En septembre 2001, alors candidat pour le parti de Pierre Bourque, M. Moschella avait été forcé d'abandonner la course après la condamnation pour fraude de son ami Alberto Benardinucci, qui avait fait voter des gens illégalement aux élections provinciales. Le nouveau conseiller avait été le seul témoin entendu en défense au procès de Benardinucci. S'il n'a pas fait l'objet d'accusations, le juge a dit qu'il ne croyait pas à sa version.





Photo archives La Presse

Domenico Moschella

Manon Gauthier

Conseillère de ville Verdun

Équipe Denis Coderre

C'est la femme forte de Denis Coderre. Elle sera vraisemblablement responsable de la culture au comité exécutif. Consacrée l'une des 100 femmes les plus influentes au Canada par le Réseau des femmes exécutives en 2010, elle a occupé plusieurs postes importants dans des cabinets d'affaires publiques, en plus d'être directrice du Centre Segal des arts de la scène.





Photo archives La Presse

Manon Gauthier

Lorraine Pagé

Conseillère de ville Ahuntsic-Cartierville

Le Vrai changement pour Montréal

La victoire de l'ancienne syndicaliste avec à peine 0,1% d'avance a été confirmée en cours de journée, hier. Enseignante de formation, Lorraine Pagé a pris la tête de l'Alliance des professeures et professeurs de Montréal dans les années 80. En 1988, elle est devenue la première femme à diriger une centrale syndicale (Centrale des syndicats du Québec). Elle a fait la manchette en 1998 après avoir été accusée, puis acquittée en Cour d'appel du vol à l'étalage d'une paire de gants au magasin La Baie de la Place Versailles.

-Avec la collaboration de Vincent Larouche et Hugo Meunier

Photo archives La Presse

Lorraine Pagé