Plusieurs années après avoir exigé que son propre chef Preston Manning révèle les détails concernant l'allocation qui lui était accordée par le Parti réformiste pour sa garde-robe, le premier ministre Stephen Harper pourrait être hanté par sa transparence deux poids deux mesures en matière de mode.

LA PRESSE CANADIENNE

Carolyn Stewart Olsen, une porte-parole de Stephen Harper, a confirmé que la styliste personnelle de Stephen Harper, Michelle Muntean, faisait partie du personnel de la campagne électorale et qu'elle était rémunérée par le Parti conservateur jusqu'au soir du scrutin du 14 octobre.Mais l'année dernière, le Nouveau Parti démocratique avait déposé à la Chambre des communes une question portant sur la rémunération de Mme Muntean.

La réponse donnée à la députée sortante dans la circonscription de Winnipeg-Nord, Judy Wasylycia-Leis, préparée par le Bureau du Conseil privé et signée par le secrétaire parlementaire de Stephen Harper, affirmait qu'il n'y avait pas de documents indiquant si Mme Muntean était une employée (fonctionnaire ou personnel exonéré) ou si elle avait réclamé des frais pour des dépenses effectuées par elle ou en son nom.

Le Cabinet du premier ministre a dit que Mme Muntean était considérée comme une membre de son personnel de voyage et que son salaire n'était pas assumé par le Parti conservateur.

Il ne reste donc plus qu'une source probable pour la rémunération de Mme Muntean: la Chambre des communes.

Tous les députés - incluant le premier ministre - disposent d'un budget annuel assumé par la Chambre des communes pour les aider à administrer leurs bureaux. Mais les informations concernant de tels aspects ne sont pas soumises à la Loi sur l'accès à l'information et Stephen Harper peut refuser de les dévoiler aussi longtemps qu'il le désire.

Stephen Harper n'a pas toujours été reconnu pour ses goûts vestimentaires. On s'est moqué de son style «western», du fait qu'il avait pris quelques kilos, sans oublier cette veste «safari» portée en visite officielle au Mexique.

C'était avant l'entrée en scène de Michelle Muntean. La styliste personnelle du premier ministre s'assure que M. Harper soit à son meilleur aussi bien devant une assemblée partisane qu'en entrevue à la télévision. Au cours des derniers mois, le chef conservateur a perdu près de 15 kilos.

Michelle Muntean suit Stephen Harper partout lors de sa tournée électorale. Pourtant, on sait peu de choses sur la façon dont la styliste s'y est prise pour réussir cette transformation, encore moins combien elle a été payée pour ses judicieux conseils. Elle n'accorde aucune entrevue.