Un nouveau sondage indique que le Nouveau Parti démocratique (NPD) a bénéficié d'un recul du Parti libéral.

LA PRESSE CANADIENNE

Le sondage Harris-Décima pour le compte de la Presse Canadienne, dont les résultats ont été dévoilés samedi, accorde au NPD le soutien de 19 pour cent des répondants, en hausse de 5 points de pourcentage depuis le début de la campagneLes conservateurs obtiennent 38 pour cent d'intentions de vote, suivis par les libéraux à 23 pour cent, les verts et les bloquistes fermant la marche à 9 pour cent.

En milieu urbain, les appuis du NPD sont en ascension à 22 pour cent, tandis que les appuis des libéraux chutent à 25 pour cent, leur pointage le plus bas de la campagne.

Le sondage a été mené auprès de 1251 personnes entre mardi et vendredi et la marge d'erreur est de plus ou moins 2,8 points de pourcentage, 19 fois sur 20.

Au Québec, le Bloc québécois se maintient à 37 pour cent d'intentions de vote, suivi du Parti conservateur, à 27 pour cent, du Parti libéral, à 19 pour cent, du NPD, à 12 pour cent et du Parti vert, à 4 pour cent.

En Ontario, les conservateurs obtiennent 38 pour cent d'appuis, les libéraux, 30 pour cent, le NPD, 20 pour cent et les verts, 11 pour cent.

Dans les provinces de l'Atlantique, les libéraux sont en tête, à 36 pour cent d'intentions de vote, suivis par les néo-démocrates, à 27 pour cent, les conservateurs, à 26 pour cent et les verts, à 7 pour cent.

En raison du plus petit échantillonnage de répondants, la marge d'erreur pour les données régionales et démographiques est significativement plus importante. Elle est de plus ou moins 3,5 points de pourcentage pour les intentions de vote en milieu urbain, de 5,5 points de pourcentage pour le Québec et de 4,9 points de pourcentage pour l'Ontario. Harris-Décima n'a pas fourni la marge d'erreur pour les provinces atlantiques.