Québec a dévoilé les données sur l’absentéisme en raison de la COVID-19 dans les écoles. Selon ces chiffres, 2,3 % des élèves et 1 % des enseignants sont isolés en raison d’un test positif ou d’un contact avec un cas.

Publié le 25 janvier
Marie-Eve Morasse
Marie-Eve Morasse La Presse

En date de vendredi dernier, il y avait donc 31 000 élèves absents et 1400 enseignants. Pour l’ensemble du personnel scolaire, excluant les professeurs, ce chiffre monte à 1596.

« À ce jour, nous faisons mieux que l’Ontario », a déclaré le ministre de l’Éducation Jean-François Roberge sur Twitter.

Au Québec, trois écoles sont fermées ou partiellement fermées. Près de 700 enseignants doivent donner leurs cours à distance et 91 groupes d’élèves font l’école de la maison. Les classes basculent en enseignement à distance lorsqu’au moins 60 % des élèves sont en isolement en raison de la COVID-19.

En Ontario, où 11 écoles étaient fermées mardi, les parents sont avisés si le taux d’absentéisme atteint 30 % dans une école. L’établissement peut alors fermer, ou on resserre les mesures sanitaires. Plus de 300 écoles de cette province ont rapporté en début de semaine un taux d’absentéisme de plus de 30 %.

Une seule classe connaît un bris de service, selon les données de Québec. Qu’est-ce qu’un bris de service ? En point de presse lundi, le ministre de l’Éducation a donné sa définition.

« Bris de service, ça voudrait dire qu’on est obligés de fermer une classe, on renvoie des enfants à la maison et ils n’ont pas accès à des cours », a déclaré Jean-François Roberge.