La principale et vice-chancelière de l’Université McGill à Montréal, Suzanne Fortier, quittera ses fonctions à la fin du mois d’août prochain. Elle aura passé près d’une dizaine d’années à la tête de l’une des plus prestigieuses universités au Canada, dont deux en pleine pandémie.

Publié le 7 janvier
Lila Dussault
Lila Dussault La Presse

Arrivée en poste en 2013, Suzanne Fortier est détentrice d’un double diplôme de l’Université McGill en cristallographie (science étudiant la structure de la matière cristalline à l’échelle atomique).

Avant son arrivée à la tête de l’Université, elle a été professeure et présidente du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada. Son mandat à McGill lui aura notamment permis la célébration des 200 ans de l’Université.

« Ça a été, et ça va continuer d’être, un privilège extraordinaire de pouvoir servir mon alma mater et sa grande communauté, a affirmé Mme Fortier dans le texte annonçant sa décision. Je vais rester une loyale supporter de McGill pour toujours. »