(Montréal) La Dre Joanne Liu, ancienne présidente de Médecins sans frontières, devient professeure spécialiste des urgences pandémiques et sanitaires à l’Université McGill.

Marie-Eve Morasse Marie-Eve Morasse
La Presse

Elle se joint à l’École de santé des populations et de santé mondiale (ÉSPSM) de l’institution montréalaise. Figure bien connue du public, la Dre Liu a elle-même reçu son diplôme en médecine de cette université en 1991.

« Le rôle des universités est crucial pour améliorer la préparation et la riposte en cas d’urgence sanitaire. McGill a non seulement des réalisations remarquables, mais aussi un potentiel illimité à cet égard », a déclaré par voie de communiqué la Dre Liu.

Le directeur de l’ÉSPSM, le DTim Evans, a quant à lui estimé que « l’arrivée d’une leader mondiale ayant l’expertise et l’expérience de Joanne Liu favorisera la recherche et l’enseignement à fort impact qui nous aideront à faire face aux menaces actuelles en santé mondiale, comme la COVID-19 ».

La semaine dernière, Dre Joanne Liu a été nommée fellow honoraire de la London School of Hygiene and Tropical Medicine.

Elle est également membre du Groupe indépendant sur la préparation et la riposte à la pandémie, chargé d’évaluer la gestion de la COVID-19. Avec Médecins sans frontières, Dre Joanne Liu a effectué des missions au Yémen, en Indonésie, en Haïti, mais aussi en Afrique de l’Ouest, en pleine pandémie d’Ebola.