En début de soirée jeudi, plusieurs commissions scolaires à travers le Québec, dont la CSDM, ont annoncé l’une à la suite de l’autre la fermeture de leurs écoles le vendredi 13 mars. Les universités ne sont pas en reste: l'Université McGill et l’Université Concordia, à Montréal, ainsi que l'Université du Québec à Chicoutimi, suspendent leurs cours vendredi.

Raphael Pirro Raphael Pirro
La Presse

Marie-Eve Morasse Marie-Eve Morasse
La Presse

Tommy Chouinard Tommy Chouinard
La Presse

L’Université McGill a annoncé jeudi soir la fermeture de ses portes pour demain. « Dans le but d’évaluer les répercussions de l’annonce sur la COVID-19 faite aujourd’hui par le gouvernement du Québec, l’Université suspend les cours et les examens prévus le vendredi 13 mars.

Par ailleurs, l’Université annule, dès maintenant et jusqu’au dimanche 15 mars, tous les événements prévus sur ses campus et susceptibles d’attirer plus de 250 personnes », a fait savoir l’institution dans un message transmis à sa communauté jeudi soir.

À peine une heure plus tard, l’Université Concordia a emboité le pas, annonçant que tous les cours sont annulés du 13 au 15 mars. Les bibliothèques sont également fermées. Les autres services demeureront toutefois ouverts.

L’Université demeurera ouverte durant cette période, et tous les autres services continueront comme à l’habitude; le vendredi est une journée de travail normale pour les employés.

Plusieurs commissions scolaires et établissements privés ont aussi annoncé leur décision de fermer les écoles vendredi (voir liste ci-bas). À la Commission scolaire de Laval, par exemple, on explique qu'on veut «bien planifier les activités de la semaine prochaine relativement aux mesures annoncées par le gouvernement du Québec en lien avec la COVID-19». Rappelons que Québec a interdit les rassemblements de plus de 250 personnes, une réalité facilement envisageable dans les cafétérias d'écoles secondaires, par exemple.

Des cours annulés

L’Université de Montréal annule pour sa part ses cours de plus de 250 personnes ainsi que toutes les activités d’enseignement et de recherche à l’étranger pour les étudiants jusqu’à l’automne prochain, et ce, dans tous les pays. De même, HEC Montréal annule tous ses événements prévus jusqu’au 1er mai.

L’Université du Québec à Chicoutimi suspend ses activités jusqu’à lundi. À la lumière des directives gouvernementales, l’Université de Montréal a quant à elle pris la décision de suspendre la tenue de tous les cours qui réunissent plus de 250 étudiants.

L’École de technologie supérieure entend informer ses étudiants de la suite des choses vendredi matin.

L’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec a pour sa part pris la décision de rapatrier ses 35 élèves qui étaient en stage en France et en Espagne, une dépense de 60 000 $ pour l’ITHQ, précise sa directrice générale, Liza Frulla.

L’Université de Montréal annule ses cours de plus de 250 personnes ainsi que toutes les activités d’enseignement et de recherche à l’étranger pour les étudiants jusqu’à l’automne prochain, et ce, dans tous les pays. De même, HEC Montréal annule tous ses événements prévus jusqu’au 1er mai.

L’Université du Québec à Montréal a elle aussi annulé tous les événements de plus de 250 personnes sur son campus et suspendu l’accueil de chercheurs et de professeurs de l’extérieur du Canada.

L’Université McGill a annoncé jeudi soir la fermeture de ses portes pour demain. « Dans le but d’évaluer les répercussions de l’annonce sur la COVID-19 faite aujourd’hui par le gouvernement du Québec, l’Université suspend les cours et les examens prévus le vendredi 13 mars. Par ailleurs, l’Université annule, dès maintenant et jusqu’au dimanche 15 mars, tous les événements prévus sur ses campus et susceptibles d’attirer plus de 250 personnes », a fait savoir l’institution dans un message transmis à sa communauté jeudi soir.

L’Université du Québec à Chicoutimi suspend ses activités jusqu’à lundi. À la lumière des directives gouvernementales, l’Université de Montréal a quant à elle pris la décision de suspendre la tenue de tous les cours qui réunissent plus de 250 étudiants.

L’Université Concordia dit pour sa part qu’elle est à finaliser un plan qui permettrait éventuellement d’offrir des cours en ligne, incluant les six cours qui sont donnés devant plus de 250 personnes.

L’École de technologie supérieure entend informer ses étudiants de la suite des choses vendredi matin.

L’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec a pour sa part pris la décision de rapatrier ses 35 élèves qui étaient en stage en France et en Espagne, une dépense de 60 000 $ pour l’ITHQ, précise sa directrice générale, Liza Frulla.

Voici les commissions scolaires qui ont annoncé leur intention de fermer demain.

– La Commission scolaire de Montréal

– La Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys, à Montréal.

– La Commission scolaire Marie-Victorin, sur la Rive-Sud de Montréal.

– La Commission scolaire de Laval.

– La Commission scolaire de Saint-Hyacinthe.

– La Commission scolaire des Grandes Seigneuries, dans la région de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent, en Montérégie.

– La Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles, dans la couronne nord de Montréal.

– La Commission scolaire de la Pointe-de-l’Île, dans l’est de l’île de Montréal.

– La Commission scolaire du Pays-des-Bleuets, au Lac-Saint-Jean

– La Commission scolaire des Trois-Lacs, dans la région de Vaudreuil-Soulanges.

– La Commission scolaire des Patriotes, en Montérégie.

– La Commission scolaire du Chemin-du-Roy, en Mauricie.

– La Commission scolaire De la Jonquière, dans certains secteurs de Saguenay.

– La Commission scolaire du Val-des-Cerfs, en Montérégie.

– La Commission scolaire des Draveurs, à Gatineau.

– La Commission scolaire des Affluents.

- La Commission scolaire English Montreal

Ce ne sont pas toutes les commissions scolaires qui ferment leurs établissements. La commissions scolaire de la Région-de-Sherbrooke a décidé de maintenir les cours et le transport scolaire, mais rappelle aux parents qu’il est possible de garder leur enfant à la maison pour la journée s’ils le jugent nécessaire.